armoirie

News

CEREMONIE DE SIGNATURE DE L’ACCORD DE DON DU PROGRAMME COMPACT CÔTE D’IVOIRE DU MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION

Abidjan le 7 Novembre 2017- La cérémonie de signature de l’Accord de Don du  Programme Compact de la Côte d’Ivoire a eu lieu ce mardi 7 Novembre 2017 à Washington D.C en présence du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara et de Madame l’Ambassadrice Stephany Sullivan, Sous-secrétaire D’Etat adjointe par intérim dans les locaux du Département d’État.

L’Accord de Don d’un montant de 524 740 000 million USD a été signé par le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Adama Koné et M. Jonathan Nash, Directeur Exécutif par intérim du MCC

Pour le Président ivoirien, il s’agira notamment de répondre aux défis majeurs et permettre à l’économie ivoirienne de croître pour le bien-être des populations« Les projets sélectionnés à travers une méthodologie rigoureuse répondent à nos défis majeurs. Dans un pays où le secteur privé est le principal moteur de croissance et où 70% de la population a moins de 35 ans, la productivité du secteur privé et le chômage des jeunes sont des problèmes critiques. Nous n’avons donc, aucun doute, que ces projets auront un impact décisif. Mais, au-delà des projets, les leçons tirées, la méthodologie, les connaissances et le transfert de savoir-faire serviront aussi comme outils pour de plus grandes transformations structurelles,» a affirmé le Président Ouattara.

Lire le Communiqué de Presse

Cote d’Ivoire / Signature du Compact Côte d’Ivoire

Aïda Alassane N’diaye RIDDICK, Coordonnatrice Nationale du CNPC-MCC : « C’est un évènement majeur pour la Cote d’Ivoire, fruit d’un travail intensif, d’un engagement à tous les niveaux sous le Leadership du Chef de l’Etat. »

La phase d’implémentation du programme d’aide du Gouvernement Américain auquel la Côte d’ivoire a été déclarée éligible depuis 2015 est en passe de se réaliser, dans les mois prochains, après la signature de l’Accord de Don du Compact Côte d’Ivoire le 7 Novembre 2017. Pour rappel, le Conseil d’Administration du Millennium Challenge Corporation (MCC) lors de sa dernière réunion trimestrielle tenue le 27 Septembre dernier a approuvé le programme Compact Cote d’Ivoire. Une approbation sur laquelle la Coordonnatrice Nationale du programme Compact-CI revient dans cet entretien.

Madame Aida Alassane N'Diaye-Riddick, vous êtes Coordonnatrice du Comité National pour la mise en œuvre du programme Compact du Millenium Challenge Corporation, CNPC-MCC. Alors le 27 septembre dernier le conseil d’Administration du MCC a approuvé à Washington le Compact Côte d’Ivoire estimé à plus de 524 740 000 Millions de Dollars US. Pouvez-vous nous rappeler brièvement, ce que c'est que le Programme Compact et livrer vos impressions sur cette approbation ?

Je vous remercie. Comme vous l’avez dit, le 27 septembre 2017, le conseil d’Administration du MCC a approuvé le programme Compact de la cote d’Ivoire. Un programme dont le montant s’élève à 524 740 000 Millions de Dollars US. C’est un évènement majeur pour la Cote d’Ivoire, fruit d’un travail intensif, d’un engagement à tous les niveaux sous le leadership du Chef de l’Etat. Et qui nous permet aujourd’hui de pouvoir sereinement préparer la mise en œuvre prochaine du programme.  Le Compact est un programme d’aide bilatérale du gouvernement américain qui se traduit par une assistance financière accordée sous forme de don aux pays éligibles afin de stimuler et soutenir la croissance économique, et réduire la pauvreté.

Alors le Conseil d’Administration du MCC estime que la Cote d’Ivoire est un pays d’effet MCC. Comment devons-nous comprendre cela ?

L’effet MCC, est un terme utilisé aujourd’hui par le MCC pour  la Cote d’Ivoire.

Contrairement à de nombreux pays qui, dès le lancement de ce programme en 2004, ont été éligibles, la Côte d’Ivoire, dès la mise place de la nouvelle administration en 2011, a défini un cadre spécifique pour l’obtention de son éligibilité à  ce programme d’aide. Le Gouvernement a ainsi adopté le modèle MCC comme  feuille de route pour la reconstruction post crise du pays. Les 20 indicateurs de performance du MCC sont relatifs aux questions économiques, au capital humain et à la gouvernance d’un pays, et constituent les indicateurs de base nécessaires à tout pays pour amorcer un développement soutenu et inclusif. La Côte d’ivoire s’est appropriée ce modèle en 2011, et le pays a imaginé un cadre institutionnel et technique lui permettant d’adresser chacun de ces indicateurs  aux fins d’améliorer leur score, comme requis par le MCC, et  atteindre l’éligibilité. Une éligibilité qui s’est traduite par le passage de 10 indicateurs sur les 20 en 2014, nous offrant une sélection pour le développement d’un programme Threshold en Décembre 2014, puis de 13 indicateurs sur 20 en 2015, nous offrant une sélection pour le développement d’un programme Compact, programme principal du MCC en Décembre 2015.. En Novembre 2016, la Côte d’Ivoire affichait 14 indicateurs sur 20.

,  

Le compact étant un processus, qu’avez-vous, le Comité National du programme Compact s’entend, pu mener comme activités depuis l’éligibilité du pays à ce programme jusqu’à ce jour ?

Sur l’année 2015, ayant obtenu l’éligibilité au programme Threshold, en tant que Coordinateur de l’Unité de gestion du Threshold, nous avons, selon le processus du MCC, réalisé une analyse des contraintes à la croissance économique qui nous a permis d’identifier quatre (04)  contraintes majeures à la croissance économique en Côte d’Ivoire. En décembre 2015, la Côte d’Ivoire ayant été sélectionnée pour le développement d’un programme Compact, nous avons poursuivi notre analyse des contraintes majeures, et  sur les quatre identifiées, deux (02) contraintes ont été  retenues qui  sont adressées dans le programme Compact Côte d’Ivoire validé par le Conseil d’Administration du MCC le 27 septembre 2017. Ces contraintes concernent (i) le capital humain et notamment l’inadéquation entre l’offre et la demande en compétences techniques et professionnelles (qui se traduit par les difficultés du secteur privé à trouver des compétences nécessaires sur le marché) et (ii) les difficultés de  mobilité des biens et des personnes en Abidjan. Les propositions de projet du Compact visent à lever ces contraintes, et les investissements du Compact ciblent ces secteurs.

Alors après la phase d’approbation quelles autres étapes à franchir pour l’implémentation à vrai dire du programme compact ?

Effectivement, nous avons passé le cap de l’approbation officielle du programme Compact Côte d’Ivoire par le MCC. Une signature de l’Accord de don du Compact-CI est prévue le 7 Novembre 2017 à Washington, DC en présence du Chef de l’Etat SE M. Alassane OUATTARA. Cette signature officialisera l’octroi du Don.

Au plan technique et opérationnel, nous poursuivrons les travaux préparatoires à l’entrée en vigueur du Don. En effet, la spécificité du programme Compact, c’est que le délai d’exécution du programme est de cinq (05) et pas un jour de plus. Aussi,  la période précédant l’entrée en vigueur du Don doit servir à réaliser tous les travaux nécessaires tels les études, la mise en place de reformes,  et autres des engagements pris par l’Etat de Côte d’Ivoire relativement à cet Accord.  

Enfin,  les activités liées aux indicateurs MCC doivent également se poursuivre afin de maintenir nos performances, et notamment notre éligibilité.  

En 2016 déjà, on a pu constater à travers la presse locale que la coordination a eu des rencontres avec la société civile dans le cadre du process du compact. Alors prévoyez-vous encore d’autres cadres d’échanges avec ces mêmes acteurs ou qu’entendez-vous faire concrètement et quels sont les acteurs concernés par ces démarches consultatives, si d’aventure il en sera question ?

Bien évidemment nous allons poursuivre notre partenariat, nos différents échanges, nos consultations avec différents acteurs au niveau national. Il ne s’agit pas seulement de la société civile. Nous avons des groupes constitués avec notamment  les ministères et diverses structures de l’Etat qui portent directement ces projets, le   secteur privé les partenaires au développement. Et bien sûr la population de Cote d’Ivoire qui est concernée en premier lieu, comme bénéficiaire principal.

On peut le dire sans se tromper que la Cote d’Ivoire actuelle est vraiment un pays d’effet MCC.Pouvez -vous nous citer quelques indicateurs ou reformes qui sont passées ?

En référence au cadre institutionnel établi en 2011 pour permettre l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au MCC, et au regard des travaux réalisés par le Comité National, de 2012 à 2014, d’importantes réformes ont été passées. Nous pouvons rappeler :

-         la création d’une entreprise en 24h avec le guichet unique du CEPICI. C’est un processus qui a connu un boost avec les travaux du MCC.

-        la révision des Articles 58, 59, 60 du code du mariage et de la famille, qui fait référence à l’indicateur genre dans l’-économie du MCC.

-        La création de la Haute autorité pour la Bonne Gouvernance

-        La nouvelle loi sur l’accès à l’information d’ordre public et la mise sur en place d’une commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP), en référence à l’indicateur liberté de l’information du MCC.

Au sortir de la crise postélectorale les  s taux de vaccination étaient très faibles. Dans e cadre des travaux du MCC et dans  la dynamique de reconstruction post-crise, des financements et des appuis ont été consentis pour permettre à notre programme élargi de vaccination (PEV) de pouvoir répondre aux besoins des populations, notamment ceux des enfants, et particulièrement la santé de nos enfants.

Ce sont quelques exemples parmi tant d’autres de reformes qui ont pu être menées.

La Comité National a-t-il en son sein une cellule de veille chargé de veiller au maintien des indicateurs obtenus par la Cote d’Ivoire ? si oui, quelles sont les dispositions en vigueur pour maintenir le positionnement ou l’image de la Cote d’Ivoire que reflètent les indicateurs du MCC ?

La Coordination Nationale du programme Compact est l’organe opérationnel du Comité National chargé du programme Compact Côte d’Ivoire. La Coordination Nationale assure actuellement le développement du programme et prépare sa mise en œuvre. Il existe également une Cellule Indicateurs, chargée du suivi et de la veille des indicateurs MCC.   Concernant les indicateurs, tous les efforts sont menés pour assurer le  maintien de notre performance et atteindre les objectifs fixés pour l’année 2017.

Un mot de fin Madame la Coordinatrice du CNPC-MCC ?

Rétrospectivement, les efforts consentis par la Côte d’Ivoire dans le contexte que nous connaissons sont impressionnants. Relativement à l’adoption du processus du MCC comme modèle pour relancer les axes de notre développement, les résultats obtenus sont remarquables, nous permettant de bénéficier de cette assistance importante du MCC.  Pour que le MCC, une institution importante, créée depuis 2004, affirme aujourd’hui  que la Cote d’ivoire est un pays d’effet MCC reflète l’étendue de nos efforts. Bien sûr nous sommes fiers d’être au cœur de cette action et nous n’avons aucun doute que ce modèle nous permettra dans la phase d’exécution du Compact d’atteindre les objectifs fixés par le Gouvernement. Tout ceci au bénéfice de nos populations, afin d’assurer un mieux-être à tous, et offrir à chacun une part de développement auquel il a droit .

Propos recueillis par Emélis Gooré

CEREMONIE DE SIGNATURE DE L’ACCORD DE DON DU PROGRAMME COMPACT CÔTE D’IVOIRE DU MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION

Abidjan le 31 Octobre 2017- Le Président de la République SEM. Alassane Ouattara sera à Washington D.C. le mardi 7 Novembre 2017 pour la cérémonie de signature de l’Accord de Don du Programme Compact Côte D’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (MCC).

La signature de cet Accord de Don, d’un montant de 524 740 000 Dollars US, fait suite à l’approbation du Programme Compact de la Côte d’Ivoire par le Conseil d’Administration du MCC le 27 Septembre 2017. Le Programme Compact  de la Côte d’Ivoire, permettra de stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté grâce à des investissements dans le secteur de l’éducation, de la formation technique et professionnelle, et  dans le secteur des transports. Lire le Communiqué de Presse ici...

AVIS DE PASSATION DE MARCHES

Le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire a reçu un don de dix millions cinq cent mille dollars américains (10 500 000 $ US) du Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des États-Unis pour permettre à la Côte d'Ivoire de mettre en œuvre ce programme et atteindre les objectifs du don du MCC (« l’accord 609(g) ») et il entend utiliser une partie de ces fonds pour les paiements des contrats de biens, de travaux et de services.

Les liens ci-dessous permettent d'accéder aux différents avis Generaux et Spécifiques lancés par la Coordination Nationale du Programme Compact-CI :

  1. AVIS GENERAUX DE PASSATION DE MARCHES [FR]
  2. AVIS SPECIFIQUES DE PASSATION DE MARCHES [FR]

 MCC Board of Directors Approves Côte d’Ivoire Compact

For Immediate Release [MCC]

September 27, 2017

WASHINGTON, D.C., September 27, 2017 – At its quarterly meeting today, the Millennium Challenge Corporation (MCC) Board of Directors approved a $524 million compact with the Republic of Côte d’Ivoire to spur economic growth and reduce poverty. The program will support the country’s long-term drive to diversify its economy through investments in the education and transport sectors. MCC’s Board also expressed its support for a proposed threshold program with Togo and approved the annual Selection Criteria and Methodology Report for FY 2018.  Read the Press release here...


Le Conseil d'Administration du MCC approuve le programme compact d’un montant de 524 millions de dollars en faveur de la Côte d'Ivoire

Communique de presse

Publication immédiate [CNPC-MCC]

28 septembre 2017

C’est au cours de sa réunion trimestrielle, qui s’est tenu ce 27 septembre 2017 à Washington D.C, que le conseil d’administration a donc approuvé les 524 millions de dollars de dons destinés à stimuler la croissance économique et à réduire la pauvreté. Le programme appuie ainsi la volonté à long terme du pays, dans la diversification de son économie, grâce à des investissements identifiés dans les secteurs de l'éducation et des transports. 

Lire le Communiqué de Presse ici...

COMITE NATIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME COMPACT DU MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (CNPC-MCC)

--------------------

COORDINATION NATIONALE DU PROGRAMME COMPACT COTE D’IVOIRE - MCC

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN ADMINISTRATEUR DE SYSTEMES D’INFORMATION

CNPC/Consult/ICS/008


1. Etabli en 2004 par le Gouvernement Américain, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un nouveau partenariat pour le développement entre les Etats Unis et les pays en voie de développement visant à réduire la pauvreté grâce à une croissance économique soutenue. Déclarée éligible au programme Compact du Millennium Challenge Corporation le 16 Décembre 2015, la Côte d’Ivoire a été invitée à développer un programme Compact pays, et a obtenu, pour la préparation de ce Programme, un financement du Gouvernement des États-Unis (Accord de don CDF1). Un Comité National pour la mise en œuvre du Programme Compact du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC) a été créé en Mars 2016, et une Coordination Nationale du Programme Compact Côte d’Ivoire du MCC assure la gestion opérationnelle du processus de développement dudit programme.

2. La Coordination Nationale du Programme Compact du MCC entend ainsi utiliser une partie des fonds de son budget de fonctionnement pour le recrutement d’un Administrateur de Systèmes d’Information (Information System Manager), lequel devra assister le CNPC-MCC dans la gestion de l’ensemble du système informatique pour la phase de développement (Design) des projets du Compact-CI. La Coordination Nationale du Programme Compact du MCC sollicite en conséquence, les experts qualifiés et éligibles, à manifester leur intérêt à fournir les prestations requises.

 

3. Le contenu des services se résume comme suit : Sous l’autorité du Coordonnateur National, l’Administrateur des systèmes d’information aura les responsabilités suivantes :

a) Dans le cadre du fonctionnement de la Coordination Nationale du Compact-CI

• Garantir l'intégrité des systèmes informatiques du programme et les mesures de sécurité sur l'infrastructure réseau et le stockage des données ;

• Surveiller les systèmes ainsi que l'infrastructure informatique, et développer des mesures de gestion pour l'amélioration continue de l'environnement informatique du CNPC ;

• Assurer la gestion technique du site Web du programme dans le cadre des travaux du Groupe de Travail Site Web ;

 

b) Dans le cadre de l’établissement du Système MIS du Futur MCA-CI

• Collaborer avec les experts du MCC et autres consultants pour le développement du système Intégré de Gestion (MIS) du MCA-CI, dont notamment l'élaboration de la politique et des stratégies pour assurer la sécurité et la stabilité du réseau informatique et des systèmes pour le MCA-CI, ainsi que les contrôles ;

• Avoir une bonne maîtrise du MIS du MCC en vue d’une prise en main rapide pour l’autonomie du MCA dans son fonctionnement ;

• Développer en relation avec le MCC et mettre à jour la documentation pertinente du système, qui peut inclure : le plan de continuité des activités, le plan de sauvegarde des données, le plan de reprise après sinistre, les horaires des projets, les plans de l'infrastructure MIS et de formation ;

• Elaborer les termes de références pour le recrutement d’une petite équipe d'administrateurs de systèmes et d'analystes de systèmes pour une administration quotidienne et une assistance à l'utilisateur des systèmes informatiques du futur MCA-CI. En attendant la mise en place effective du MCA-CI, il/elle assurera seul(e) cette fonction ;

• En collaboration avec l’Expert en Passation des Marchés et l’Expert en Finance de la Coordination nationale et le MCC, gérer les appels d'offres en systèmes et services (définition des exigences techniques, évaluations des offres, etc.).

 

4. Le profil minimum recherché est résumé comme suit :

Les qualifications requises de l’Administrateur des Systèmes d’Information sont les suivantes :

• Avoir un Diplôme d’Ingénieur, Master ou DESS (Bac +5) en informatique ou systèmes d'information ou technologie de l'information ou autre domaine connexe ;

• Avoir au minimum cinq (5) ans d'expérience professionnelle en tant que responsable dans la planification, la conception, le développement, la mise en œuvre et la maintenance de systèmes d’information, y compris les sites Web, les applications Web, la conception et l'administration de bases de données, la conception et la gestion des réseaux LAN/WAN et la gestion de projet, ainsi qu’une expérience avérée avec les Applications de Gestion telles que SAP et SQL Server et une ;

• Expérience avec la technologie basée sur le cloud (Google Applications) ;

• Expérience avec l'ingénierie, la conception et la gestion de l'infrastructure du data center (alimentation, refroidissement, etc.), l'infrastructure réseau (commutateurs et routeurs Cisco), l'administration du pare-feu (Palo Alto), les systèmes de sauvegarde (Acronis), le stockage (Nimble), les serveurs (Windows Server et VMWare), Anti-Virus (Kaspersky), Systèmes d'Exploitation Windows (Windows 7 et version ultérieure) et Microsoft Office ;

• Certification ITIL ou équivalent (bibliothèque de l’infrastructure des technologies de l’information) serait un atout ;

• Maîtrise du Français et d’excellentes compétences en communication écrite et orale en Anglais.

 

5. Un consultant individuel sera sélectionné selon le profil détaillé défini ci-dessus. (NB : Bien qu’il s’agisse du recrutement d’un consultant individuel, un cabinet de consultants peut proposer des experts satisfaisants aux critères ci-dessus. Cependant, le contrat sera signé avec l’expert et non avec son cabinet).

6. Le délai contractuel d’exécution de la prestation est prévu pour une période minimum d’Octobre 2017 à Juin 2018.

7. Le Curriculum Vitae (CV) des Consultants intéressés doivent être soumis à la Coordination Nationale du Compact MCC-CI (sous pli fermé en version papier ou par courrier électronique) au plus tard le Vendredi 22 Septembre 2017 à 17h00 (heure d’Abidjan) à l’attention du Coordonnateur National du Compact-CI, à l'adresse suivante :

Résidence Tropique 3, Angle Rue 148 Jesse Owens et Boulevard de la République (Hôtel Tiama)-8ième Étage, Apt.D82, Abidjan Plateau

Tel : +225 20 20 37 90/91 / + 225 20 20 37 93

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  avec copie à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mme Aïda Alassane N’DIAYE-RIDDICK

Coordonnateur National du Compact-CI

GENERAL PROCUREMENT NOTICE

Government of the Republic of Côte d’Ivoire

Comité National chargé de la mise en œuvre du Programme Compact du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC)

COORDINATION NATIONALE DU PROGRAMME COMPACT COTE D’IVOIRE - MCC

The Government of the Republic of Côte d’Ivoire has received grant funding of ten million five hundred thousand US Dollars (US$10,500,000) from the Millennium Challenge Corporation (MCC) of the United States Government to enable the Government of Côte d’Ivoire to implement this program and achieve the objectives of the MCC Grant (the ‘’609(g) Agreement’’), and it intends to apply parts of the proceeds of the funds to payments for Contracts for Goods, Works and Services.

Download the GPN-EN-001 here


République de Côte d’Ivoire

Comité National chargé de la mise en œuvre du Programme Compact du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC)

COORDINATION NATIONALE DU PROGRAMME COMPACT COTE D’IVOIRE – MCC

AVIS GENERAL DE PASSATION DE MARCHES

Le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire a reçu un don de dix millions cinq cent mille dollars américains (10 500 000 $ US) du Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des États-Unis pour permettre à la Côte d'Ivoire de mettre en œuvre ce programme et atteindre les objectifs du don du MCC (« l’accord 609(g) ») et il entend utiliser une partie de ces fonds pour les paiements des contrats de biens, de travaux et de services.

Télécharger l'avis GPN-FR-001

REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

Comité National chargé de la mise en œuvre du Programme Compact du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC)

COORDINATION NATIONALE DU PROGRAMME COMPACT COTE D’IVOIRE - MCC

AVIS SPECIFIQUES DE RECRUTEMENT

Le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire a reçu un don de dix millions cinq cent mille dollars américains (10 500 000 $ US) du Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des États-Unis pour permettre à la Côte d'Ivoire de mettre en œuvre ce programme et atteindre les objectifs du don du MCC (« l’accord 609(g) ») et il entend utiliser une partie de ces fonds pour les paiements des contrats de biens, de travaux et de services.

Les liens ci-dessous permettent d'accéder aux différents avis spécifiques lancés par la Coordination Nationale du Programme Compact-CI :

  1. AVIS SPECIFIQUE POUR LE RECRUTEMENT D'UN ARCHITECTE [FR]
  2. AVIS SPECIFIQUE POUR LE RECRUTEMENT D'UN EXPERT EN ENGAGEMENT DES PARTIES PRENANTES [FR]
  3. SPECIFIC PROCUREMENT NOTICE FOR A PROCUREMENT AGENT SERVICES [EN]  -  UPDATED ON 10/18/2017
  4. SPECIFIC PROCUREMENT NOTICE FOR A FISCAL AGENT SERVICES [EN]  - UPDATED ON 10/18/2017
  5. SPECIFIC PROCUREMENT NOTICE FOR CONSULTING SERVICES TO EVALUATE TECHNICAL PROPOSALS   [EN]

Abidjan le 28 Juin 2017 – Dans le cadre des travaux de  développement du Programme Compact Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation, une délégation de haut niveau du MCC, conduite par M. Jason SMALL, Directeur Général Afrique, Département des Opérations du Compact, accompagné de M. David Weld, Chef d'Equipe Pays pour la Côte d'Ivoire, Département des Opérations du Compact,est en mission à Abidjan du 28 au 29 Juin 2017, afin d’informer les autorités Ivoiriennes des dernières recommandations formulées par la Haute Direction du MCC suite à la revue des propositions de projets soumises par la Côte d’Ivoire..

Le MCC a ainsi validé les investissements du Compact Côte d’Ivoire axés sur les deux (02) projets suivants:

  • Projet de renforcement des capacités pour l’employabilité et la productivité visant à améliorer l'employabilité des Ivoiriens et la productivité du secteur privé en améliorant la qualité, l'offre et l'accès aux compétences techniques et de base, en réponse à la demande du secteur privé;
  • Projet pour le Transport à Abidjan visant à accroître la compétitivité de la ville d’Abidjan en tant que pôle de croissance du pays en améliorant la fluidité du trafic et en décongestionnant le corridor central de la ville reliant son port aux zones nord, est et ouest du pays.

Le budget estimatif des investissements du Compact-CI, qui sera soumis à la revue et à l’approbation du Congrès Américain dans les prochaines semaines, s’élève à environ $ 525 millions d’USD. 

Les travaux de la mission de Haut Niveau permettront de discuter avec les autorités ivoiriennes, notamment M. le Vice-Président Daniel Kablan DUNCAN, M. le Premier Ministre, Amadou GON Coulibaly, M. le Secrétaire Général de la Présidence de la République, M Patrick ACHI des étapes importantes précédant la signature du Compact-CI (Octobre / Novembre 2017), y compris les négociations du Compact-CI en Juillet 2017 à Washington DC, et  l’approbation du Conseil d'Administration en Septembre 2017. Des tables rondes Ministérielles ont serviront de cadre d’échange de haut niveau sur les réformes à mettre en œuvre  et autre engagements attendus du Gouvernement Ivoirien pour une exécution réussie du programme Compact-CI.

Pour rappel, et après avoir obtenu 13 indicateurs MCC au vert sur 20 en 2015, la Côte d’Ivoire a été sélectionnée le 16 Décembre 2015 par le Conseil d’Administration du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le développement d’un programme Compact pays.

Les travaux de développement du Compact-CI,  pilotés par la Coordination Nationale du programme Compact-CI dirigée par Mme Aïda Alassane N’DIAYE-RIDDICK, se déroulent depuis Mars 2016 en partenariat avec une équipe technique du MCC, dirigée par M David Weld.

La Coordination Nationale du Compact-CI

Une mission de haut niveau du MCC, conduite par M. Jason SMALL, Directeur Général Afrique, Département des Opérations du Compact, accompagné de M. David Weld, Chef d'Equipe Pays pour la Côte d'Ivoire, Département des Opérations du Compact, a séjourné en Côte d'Ivoire du 28-29 Juin 2017. Cette délégation a participé à trois tables rondes ministérielles et a eu des rencontres avec le Premier Ministre M. Amadou Gon COULIBALYle Vice-Président SEM Daniel Kablan DUNCAN et le Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Patrick ACHIafin de les d’informer des dernières recommandations formulées par la Haute Direction du MCC sur les propositions de projets soumises par la Côte d’Ivoire.

 A la fin de cette importante mission, la délégation a tenu à faire un point avec l'équipe de la Coordination Nationale du Programme Compact MCC (CNPC-MCC) dirigée par Mme Aïda Alassane N’DIAYE-RIDDICK. Cette rencontre a été l'occasion pour les officiels du MCC de féliciter l'équipe du CNPC-MCC et de lui demander de maintenir la dynamique de travail, et qui atteste du succès continu de cette phase de développement du Compact.  La signature de l'accord de don entre les USA et la Côte d'Ivoire se déroulera dans le dernier trimestre de l'année 2017 selon le chronogramme d’activités en vigueur.

La Coordination Nationale du Compact-CI

Les parties américaine et ivoirienne se réuniront du 24 au 28 Juillet prochain à Washington DC, pour aborder la phase des négociations sur le développement du programme d'aide américain en faveur de la Cote d'Ivoire(Compact-Ci). Madame Aida Alassane N'Diaye RIDDICK, Coordonnatrice Nationale du comité chargé de la mise en œuvre de cet important projet de développement du Millenium Challenge Corporation (MCC), qui a bien voulu se prêter au micro de Lebanco.net, fais des précisions. Interview.

Madame Aida Alassane N'Diaye-Riddick, vous êtes Coordonnatrice du Comité National pour la mise en œuvre du programme Compact du Millenium Challenge Corporation, CNPC-MCC. Pouvez-vous nous dire, ce que c'est que le Programme Compact ?

Les programmes du Millennium Challenge Corporation - MCC (Threshold et Compact) ont été lancés en 2004 sous l'administration du Président Georges Bush.  Ce sont des programmes d'aide bilatérale du gouvernement des Etats -Unis en faveur des pays à faible revenu, qui ont pour objet, de réduire la pauvreté grâce à la croissance économique. L'aide du Gouvernement Américain est apportée sous forme de Don, dont le montant moyen est de trois cent cinquante (350) Millions $ Dollars US.

Le mode de sélection des pays qui doivent recevoir ce don du gouvernement américain, est basé sur des indicateurs de développement qui sont au nombre de vingt (20). Ce sont des indicateurs regroupés en trois catégories : les indicateurs économiques, de développement du capital humain et de bonne gouvernance. S'agissant de la bonne gouvernance, je voudrais relever les indicateurs de cette catégorie, parce que nous y trouvons un indicateur obligatoire, cité comme éliminatoire, qui est le contrôle de la corruption. Donc tout pays qui devrait être futur bénéficiaire du don du MCC doit impérativement avoir un bon score pour cet indicateur. Et nous avons également dans cette catégorie, deux indicateurs importants qu'on appelle les indicateurs de démocratie : les droits politiques et des libertés civiles. Cette notation des indicateurs pays se fait annuellement par le MCC, sur la base des données publiées par des agences  de notation indépendantes. On peut prendre pour exemple, l'indicateur  « Taux de  vaccination » dans la catégorie Capital humain qui est noté par l'OMS et l'UNICEF. Si un pays obtient 10 indicateurs sur 20 dont le score est supérieur au score médian de cet indicateur, incluant les indicateurs obligatoires, il devient techniquement éligible à l'un des programmes du MCC. Cependant, seule une décision du Board du MCC permettra d'entériner ou pas cette éligibilité.

 La Côte d'Ivoire a initié son processus d'éligibilité au programme Compact du MCC en 2011, juste à l'entame du premier mandat du Président de la République, S.E M. Alassane Ouattara. De 5 indicateurs sur 20, nous sommes aujourd'hui, en 2017, à 14 indicateurs sur 20, notant ainsi des progrès remarquables qui se poursuivent.

 La Côte d'Ivoire a d'abord été sélectionnée en Décembre 2014 pour le développement d'un programme Threshold (10/20 indicateurs), puis en Décembre 2015 pour le développement d'un programme Compact (13/20 indicateurs).

Tout cela en trois années d'exercice du Président Alassane Ouattara, vous voulez dire ?

En effet, d'énormes progrès ont été réalisés par la Côte d'Ivoire de 2012 à 2015, et ces  progrès ont été reconnus par le MCC, qui salue l'engagement continu du gouvernement à poursuivre l'amélioration des indicateurs MCC.

Alors parlant du Compact, la Côte d'Ivoire est éligible à ce programme, quels sont les secteurs concernés par ces dons américains au développement ?

Comme indiqué précédemment, la cote d'Ivoire ayant passé 13 indicateurs sur 20 en 2015 a été sélectionnée par le Conseil d'administration du MCC pour développer un programme Compact.

Afin d'identifier les futurs investissements du MCC, une analyse des contraintes majeures à la croissance économique doit être réalisée. Pour la Côte d'Ivoire, cette analyse a été menée dans le cadre des travaux de développement du programme Threshold. Les contraintes majeures identifiées  concernent : l'inadéquation entre l'offre en compétence technique et professionnelle et les besoins du marché, les difficultés de mobilité des personnes et des biens dans la ville d'Abidjan et l'indisponibilité de terrains industriels pour les entreprises.

Aussi, et suite à notre sélection pour le développement d'un programme Compact,  nous avons entamé dès les mois de février-mars 2016, les travaux de  de formulation de projets pour lever ces contraintes majeures à la croissance économique.

Alors sur quoi avez-vous, la coordination s'entend, travaillé depuis cette date d'éligibilité du pays jusqu'à ce jour ? 

.Les solutions identifiées pour lever ces contraintes majeures se déclinent en  deux grandes composantes. Une composante qu'on a appelé ''Employabilité des jeunes et productivité des entreprises'' pour traiter de la question du capital humain et notamment de  l'adéquation entre l'offre et la demande en compétence technique et professionnelles,  et une autre composante qu'on a appelé ''urbanisation intelligente, en Anglais ''Smart urbanization '', qui traitait aussi bien de la contrainte liée à la mobilité  des personnes et des biens à Abidjan,  qu'à l'indisponibilité des terrains industriels.

 Un processus de sélection, de validation de ces projets a été suivi, basé sur des critères du MCC, d'autant plus que le montant moyen indicatif du Don est de 350 Millions $ Dollars US Ainsi, l’un des critères essentiels de sélection des projets est le taux de rentabilité économique fixé à au moins 10% ; si ce minimum de 10% n'est pas atteint, le projet ne peux pas être retenu. Nous avons aussi la prise en compte des questions de genre, d'inclusion sociale, d'évaluation environnementale et sociale. La question de la pérennisation des investissements est essentielle.

Après plusieurs de mois de travaux réalisés en partenariat avec le MCC, l'annonce, qui a été faite lors de la mission de haut niveau du MCC à Abidjan (28-29 Juin 2017), indique que deux grandes composantes sont finalement retenues  pour le Compact-CI :   Un projet Abidjan Transport et un projet capital humain, pour un montant estimatif de 525 Millions $ Dollars US, jusqu'à la validation définitive du Board du MCC en Septembre 2007 . 

Pour en venir à la mission de haut niveau du MCC qui a séjourné du 28 au 29 Juin dernier dans la capitale économique ivoirienne, et eu des échanges avec plusieurs acteurs locaux du mécanisme d'exécution du projet. Pouvez-vous nous édifier sur la substance de ces rencontres ?

Nous avions indiqué que les travaux de formulation du Compact-CI ont été initiés en février-mars 2016. Au mois d'Avril 2017, une dernière mission technique de l'équipe du MCC à Abidjan a été organisée, et la dernière revue de la haute direction du MCC sur les propositions du Compact a été faite le 16 Juin 2017. Les investissements retenus concernent les volets Abidjan Transport et Capital humain. ,

Aussi,  il s'agissait pour la mission de haut niveau du MCC conduite par M. Jason Small , Directeur Général Afrique, Département des Opérations du Compact, accompagné de M. David Weld, Chef d'Equipe Pays pour la Côte d'Ivoire, Département des Opérations du Compact, qui s'est rendu ici à Abidjan du 28 au 29 juin 2017,de venir officiellement annoncer aux autorités Ivoiriennes cette décision technique de la haute direction du MCC , et d'initier un dialogue avec la partie nationale avant les futures négociations de l'accord de don qui vont se tenir à Washington du 24 au 28 Juillet 2017.  Au cours de cette mission des tables rondes techniques avec les ministères concernés par les différents secteurs et les projets du compact ont été organisées, ainsi que des rencontres de haut niveau avec notamment avec M. le Vice-Président SEM Daniel Kablan Duncan, le Premier Ministre M. Amadou Gon Coulibaly et M. le Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Patrick Achi ; il est à noter que le programme Compact-CI est rattaché à la Présidence de la République.

Quels seront les enjeux de ces négociations entre la partie ivoirienne et américaine en fin Juillet prochain ?

Les négociations qui vont se dérouler au mois de juillet 2017 à Washington DC devraient permettre aux deux parties de s'accorder sur les conditions qui vont garantir la réussite de la mise en œuvre du Compact-CI.  Il est ici important de noter que la mise en œuvre du programme Compact est de cinq (05) ans, et que contrairement à d'autres programmes, aucun délai supplémentaire ne sera accordé, et aucune renégociation de l'Accord de Don n'est possible.

 Les conditions liées aux différents investissements du Compact-CI doivent ainsi garantir une mise en œuvre effective des projets sur la période maximale de 5 ans et pérenniser les acquis.

Les engagements du MCC sont-ils propres à un pays ? 

Les engagements soumis par le MCC sont liés aux projets retenus dans le Compact ;  ce sont des engagements en lien direct avec les travaux à réaliser.

Y’a-t-il une échéance pour ces engagements à honorer par la Cote d'Ivoire ?

Chacune des conditions préalables au Don a un chronogramme spécifique qui va être négocié par les parties. Le MCC a formulé des  propositions que la partie nationale va analyser   afin de s'assurer de leur faisabilité.  Il ne s'agit pas en effet, de  formuler des propositions trop contraignantes  pour la partie nationale, qui  vont limiter ou empêcher  l'exécution des projets. L'expérience de  pays ayant déjà bénéficié du Compact pourra nous servir de référence.

Pour rappel, le Compact devrait être signé entre octobre - novembre 2017 ; cette signature sera suivie d’une période précédant l’entrée en vigueur du don d’un (01) an au maximum.  C'est pendant cette période que les conditions préalables au don, pour la plupart, devront être remplies. 

Le chronogramme ambitieux du compact prévoit en fin juillet prochain, des négociations. Alors quel, point des travaux à ce jour ?

Nous restons toujours focalisés sur le processus de finalisation des travaux de développement du compact, même si  différentes étapes ont été réalisées. En effet,  beaucoup reste à faire avant l'exécution du programme sur les cinq ans, notamment pendant la période précédant l'entrée en vigueur du Don : études, réformes, etc.

 Les négociations de l'Accord de Don se tiendront en juillet 2017, mais les travaux de la coordination nationale du programme Compact-CI se poursuivent.

Pouvons- nous savoir la composition de cette délégation et quelles sont les décideurs du MCC qui prendront part à ces discussions ?

Une délégation officielle du Gouvernement Ivoirien participera aux négociations de l'Accord de Don à Washington DC du 24-28 Juillet 20107. La composition de cette délégation de haut niveau sera annoncée par les autorités.

Est-il possible que le dossier après analyse par le congrès puisse faire l'objet de rejet ou c'est juste des formalités ?

L'étape de revue et validation du compact-CI par le  conseil d'administration du MCC en septembre 2017, constituera la dernière étape de validation des investissements du Compact-CI. A cette étape, la revue des propositions d'investissements par le Congrès américain précède la revue du Board du MCC. Noter que les travaux  du Conseil d'administration seront basés sur les documents techniques fournis par le MCC. Il y a généralement peu de chances que les propositions transmises au Board du MCC soient modifiées. Nous espérons que s'il y a des modifications, que le budget du Compact-CI aille plutôt à la hausse.

Madame la Coordonnatrice, un mot de fin ?

Le Compact Côte d'Ivoire est un programme ambitieux avec deux composantes principales :

  • Le renforcement des capacités pour l'employabilité et la productivité visant à améliorer l'employabilité des Jeunes et la productivité du secteur privé en améliorant la qualité, l'offre et l'accès aux compétences techniques et de base, en réponse à la demande du secteur privé;
  • Le Transport à Abidjan visant à accroître la compétitivité de la ville d'Abidjan en tant que pôle de croissance du pays en améliorant la fluidité du trafic et en décongestionnant le corridor central de la ville reliant son port aux zones nord, est et ouest du pays.

  La Côte d'Ivoire est fière d'avoir mené ce processus de développement du Compact pays jusqu'à ce stade dans les délais qu'elle s'est imposés.  Le développement normal d'un programme Compact s'étend sur deux à trois ans. En février -Mars 2016, la partie nationale a souhaité qu'un calendrier ambitieux du développement du compact-CI soit établit avec le MCC pour qu'en Juillet 2017 nous puissions engager des négociations et aboutir à une signature du Compact avant la fin de l'année 201 

La Coordination nationale du Compact-CI a tenu dans ces délais, et reste mobilisée pour la suite du processus précédant la mise en œuvre effective du programme. Chaque fois que les hauts responsables du MCC ont eu à rencontrer nos autorités, ils ont relevé cette performance. La Cote d'Ivoire est perçue, comme un modèle relativement au  processus d'éligibilité au Compact, mais également au processus de développement de son Compact pays.

Nous sommes confiants que les prochaines étapes de finalisation des travaux et de mise en œuvre du programme, se dérouleront dans d'excellentes conditions.

 

Propos recueillis par Emélis Gooré

Dans le cadre du développement du Programme Compact Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (MCC), la Coordination Nationale du Comité National Pour la Mise en œuvre du Programme Compact Côte d’Ivoire du MCC (CNPC-MCC) a organisé, sous la présidence effective du Ministre Patrick ACHI, Secrétaire Général de la Présidence de la République, une troisième rencontre d’information et d’échanges avec les Ministres Membres du Groupe Consultatif du CNPC-MCC, le Vendredi 23 Juin 2017 de 15H à 16H, à la salle C de la Primature.

Cette importante rencontre avait pour objectifs de (i) présenter les recommandations finales du MCC suite à la revue de son Comité d’Investissement (Investment Management Committee IMC) tenu le 16 juin 2017, et (ii) d’informer les Ministres présents de l’arrivée d’une délégation de Haut Niveau du MCC à Abidjan (27 au 29 Juin 2017) en vue d’initier un dialogue de haut niveau sur les conditions préalables à l’entrée en vigueur du Don, avant la tenue des négociations officielles du 24-28 Juillet 2017 à Washington D.C.

Après une présentation de ces différents points par le Coordonnateur National du Programme Compact-CI, Mme Aïda Alassane N’DIAYE-RIDDICK, incluant les prochaines étapes qui concernent notamment les travaux préparatoires aux négociations du compact-CI, un point d’échanges avec les Ministres présents a parmi d’apporter des clarifications et des compléments d’information.

La rencontre s’est achevée par un mot de remerciement du Ministre Patrick ACHI, Secrétaire Général de la Présidence de la République, à l’endroit  des Ministres et/ou de leurs représentants, ainsi qu’au Coordonnateur National du Programme Compact-CI et à son équipe.

La Coordination Nationale du Compact-CI (CNPC-MCC)

Dans le cadre de la poursuite des travaux de développement du Programme Compact CI, une équipe technique du Millennium Challenge Corporation (MCC) USA conduite par M. David WELD, Country Team Leader MCC pour la Côte d’Ivoire, a effectué une mission à Abidjan du 31 Mars au 12 Avril 2017. Il est à noter que 4 au 7 avril 2017, Mme Lona STOLL, Deputy-Vice President, Sector Operations, Department of Compact du MCC a rejoint l’équipe de la mission.

Cette mission est un jalon important de la phase d’évaluation et d’analyse technique des propositions de projets du programme Compact qui s’achèvera en Mai 2017. La soumission finale des propositions des projets du MCC à la Haute Direction(IMC) est prévue pour la mi-Juin 2017, suivie d’une période de négociations de l’Accord de Don,  entre le MCC et le Gouvernement de Côte D’Ivoire en Juillet 2017 à Washington D.C., avant la signature du Programme Compact durant le dernier trimestre 2017.

Au cours de cette dernière mission, l’équipe de la Coordination Nationale du Programme Compact (CNPC-MCC) et l’équipe du MCC USA ont fait un point sur les propositions de projets en cours d’analyse afin de s’assurer qu’ils sont en conformité avec les critères d’investissement du MCC. Ainsi, deux ateliers ont été organisés afin de finaliser le design des propositions de projets « Productivité et Employabilité » et « Smart Urbanization ».   Une revue des questions juridiques, fiscales et de passation de marchés a également été faite et  des échanges avec les partenaires au développement ont continué pour assurer une synergie d’action.

En marge de ces rencontres, une délégation conduite par le Premier Conseiller de L’Ambassade des Etats-Unis, M. Andrew B. HAVILAND, et composée du Team Lead MCC Côte d’Ivoire, M. WELD et du Coordonnateur National du Programme Compact-CI, Mme Aida A. N’DIAYE a été reçue en audience par les divers Ministres et Directeurs de Cabinets impliqués dans le développement des propositions de projets du Programme Compact notamment: le Ministre de l’Industrie et des Mines, M. Jean-Claude BROU, le Ministre de L’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, Mme Ramata LY-BAKAYOKO, le Ministre des Infrastructures Economiques, M. Amédé Koffi KOUAKOU, le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable,  Mme Anne Désirée OULOTO, le Directeur de Cabinet du Ministère des  Transports, M. Benjamin Bakary SORO et le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Assoumou KABRAN.

Ces visites de haut niveau auprès des autorités Ivoiriennes ont permis de communiquer officiellement sur l’état d’avancement du développement du programme Compact-CI et les prochaines étapes avant la signature du Compact fin 2017.

La Coordination Nationale du Programme Compact-CI

Dans le cadre du processus de développement du Programme Compact Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (MCC), une Délégation de la Coordination Nationale du Programme Compact Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC) conduite par le Dr KOUASSI Yao, Expert Education/Formation au CNPC-MCC sera à  San Pédro du 23 au 26 Mars 2017. Le Dr Kouassi Yao effectuera cette visite de travail avec M. Guillermo Hakim, Expert du MCC USA et M. ESSUI Kouadio Emmanuel, Inspecteur de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Point focal MCC du Secrétariat d’Etat Chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Dans le cadre de la poursuite des travaux de développement des projets du Programme Compact CI, une mission Infrastructure/Environnement/Engagement des Parties Prenantes du Cabinet WSP s’est rendue à Abidjan du 13 au 24 Mars 2017.

Dans le cadre du développement du Programme Compact Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (MCC), la Coordination Nationale du Comité National Pour la Mise en œuvre du Programme Compact Côte d’Ivoire du MCC (CNPC-MCC) a organisé une deuxième rencontre d’information et d’échanges avec les représentants de la Société Civile, le Jeudi 2 Mars 2017 de 14H à 16H, dans les locaux du Programme Compact-CI.

Dans le cadre du développement du Programme Compact, une équipe technique du MCC USA conduite par M. David WELD, Country Team Leader MCC pour la Côte d’Ivoire, effectue une mission en Côte d’Ivoire du 6 au 17 Février 2017. Cette mission s’inscrit dans le cadre de la phase d’évaluation et d’analyse technique des propositions de projets du programme Compact, qui s’achèvera en Avril 2017.

Le nouveau Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. le Ministre ACHI Patrick, accompagné de son assistante Mme TAILLY, a rencontré l’équipe de la Coordination Nationale du CNPC-MCC le Vendredi 3 Février 2017 dans les locaux de la Coordination Nationale.

Cette rencontre présidée par le Coordonnateur National Mme Aida A. N’DIAYE fait suite à la nomination de l’ancien Ministre, Secrétaire Général Délégué de la Présidence de la République, chargé des Affaires Economiques et Financières et  Secrétaire Exécutif du CNPC-MCC, M. Thierry TANOH au poste de Ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables.

Durant cette première rencontre, les discussions ont porté sur les différents projets en cours de développement dans le cadre du programme Compact ainsi que sur les activités des différents experts de l’équipe. Pour sa part, le Ministre ACHI a félicité l’équipe pour les progrès accomplis sous le leadership du Coordonnateur National et, exprimé son soutien pour la poursuite des travaux.

La rencontre s’est achevée par un mot de remerciement du Coordonnateur National au Ministre Patrick ACHI pour cette visite effectuée dans les locaux de la Coordination Nationale du Programme Compact-CI.

Lancé le 16 Novembre 2016, le processus d’Appel à Idées (AI) pour la Création de centres pilotes de formation technique et professionnelle à gestion publique-privée, dans le cadre du projet « Employabilité et Productivité » du programme Compact conduit par le Comité National du Programme Compact de Côte d’Ivoire (CNPC-MCC) et le Gouvernement des Etats-Unis à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC) prendra fin le 31 Janvier 2017.

La création de ces centres pilotes vise à contribuer à améliorer l’offre de compétences techniques et professionnelles, l’adéquation formation/emploi, et l’implication du secteur privé dans le système de formation.

Tous les Acteurs concernés par cet Appel à Idées, notamment les organisations professionnelles (confédérations, fédérations, branches, associations, chambres consulaires représentant des secteurs, ou chaînes de valeurs de l’économie) qui n’ont pas encore transmis leurs dossiers de participation, sont invités à le faire au plus tard le 31 Janvier 2017, date limite de dépôt des dossiers à la Coordination Nationale du (CNPC-MCC), sis à Abidjan Plateau à la Résidence Tropique 3, angle rue 148 Jesse Owens et Bd de la République (face Hotel Tiama) - 8ème ETAGE, APT D82.

Pour le Coordonnateur National du Programme Compact Côte D’Ivoire, Mme Aïda Alassane N’diaye la mobilisation des parties prenantes pour cet Appel à idée est très importante. « Nous espérons recevoir un très grand nombre de propositions d’idées qui vont permettre à la Côte d’Ivoire de créer des centres pour améliorer les compétences des jeunes ivoiriens et la productivité de nos entreprises » a-t-elle noté.

Pour rappel, le 16 Décembre 2015 la Côte d’Ivoire a été sélectionnée par le Conseil d’Administration du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le développement d’un programme Compact pays.

En Août 2016, les propositions de projets pour le Compact-CI ont été soumises par le Gouvernement à travers le CNPC au MCC USA pour revue. Suite à cette revue, le MCC a validé en Octobre 2016 la poursuite du processus de développement du programme Compact-CI.

AVIS D’APPEL A IDEES (AI)

POUR LA CREATION ET LA GESTION DE CENTRES PILOTES

DE FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE

Dans le cadre du développement du Programme Compact-Côte d’Ivoire du Millennium Challenge Corporation (MCC), et notamment de son volet « Employabilité et Productivité », le Comité National Chargé du développement du Programme Compact-CI (CNPC-MCC) lance un Avis d’ Appel à Idées (AI) pour la création et la gestion de Centres Pilotes de Formation Technique et Professionnelle en partenariat public-privé.
La création de ces centres pilotes vise à contribuer à améliorer l’offre de compétences techniques et professionnelles, l’adéquation formation/emploi, et l’implication du secteur privé dans le système de formation.

Les entités ciblées par cet Appel à Idées sont : les organisations professionnelles (confédérations, fédérations, branches, associations, chambres consulaires qui représentent des secteurs, ou chaînes de valeurs de l’économie). Elles peuvent télécharger le dossier de participation sur le site web : www.cnpc-mcc.ci ou le retirer au siège du Comité National pour la mise en œuvre du Programme Compact du Millennium Challenge Corporation (CNPC-MCC), le compléter et le déposer, sous pli fermé, au plus tard le 31 Janvier 2017 à 17h00, à l’adresse suivante: Immeuble Tropique III, 8e Etage, Apt. D82, Abidjan-Plateau - Tél : (+225) 20 20 37 90.
 
Le dossier doit inclure les pièces suivantes :
1. une lettre de motivation signée par le Président, le Directeur ou le Coordonnateur de l’organisation qui porte le projet ;
2. une fiche descriptive de « l’Idée de création du Centre pilote » (Annexe 1 : Formulaire à compléter); et
3. une note descriptive de 5 pages de « Votre Idée » (voir paragraphe V du guide).

Tous les dossiers doivent porter la mention :
A l’ATTENTION DU COORDONNATEUR NATIONAL DU PROGRAMME COMPACT-COTE D’IVOIRE
APPEL A IDEES POUR LA CREATION DE CENTRES PILOTES DE FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE EN PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE

Téléchargez les documents du dossier pour soumettre vos idées.
Vous pouvez également adresser vos questions par email à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Page 1 sur 2

Infos Utiles

Please publish modules in offcanvas position.